comment faire un muret de cloture

comment faire un muret de cloture

Vous n’avez pas encore choisi votre clôture de jardin ? Sachez que de nombreuses solutions s’offrent à vous. À savoir, un grillage, un mur en parpaing, mur en gabion, palissade, haie ou bien un muret de clôture. Si vous recherchez l’option la plus robuste et la plus économique, choisissez le muret de clôture. Pour cause, il délimite et entoure durablement votre propriété. Mais comment faire construire un muret de clôture ? La réponse tout de suite dans ce guide.

Quel matériau choisir pour son muret ?

Sachez qu’un muret de clôture peut être de différents types. Il y a le muret en pierre, en parpaing et celui en brique. Pour une construction durable, préférez le muret de pierre. Qui plus est, vous avez le choix entre une pierre naturelle et celle reconstituée. Avantages ? Ce type de muret offre un aspect plus contemporain à votre demeure. Le muret en parpaing, lui, est connu pour son originalité et sa grande résistance. Il se compose généralement de bloc de béton que vous pourrez peindre et enduire à votre guise. Enfin, en ce qui concerne le muret en brique, il est très facile à réaliser. D’ailleurs, vous pouvez vous en charger vous-même sans recourir à un professionnel. En outre, il admet une large palette de couleur pour personnaliser davantage la déco de votre clôture.

Faites la fondation du muret

Tout d’abord, il importe de bien dimensionner les fondations du muret notamment sa largeur, profondeur et sa hauteur. Lorsque ce sera fait, creusez les fouilles qui accueilleront la fondation du muret. Ensuite, ferraillez cette dernière en installant des armatures métalliques dans le sol afin de garantir la stabilité et l’aplomb de votre construction. Et tant que vous y êtes, faites-y couler du béton de propreté pour protéger ladite fondation des éventuelles eaux de pluie.

À titre informatif, le muret est caractérisé par sa faible hauteur. Ses fonctions ? Il fait office de mur de soutien à un terrain en surplomb. Aussi, il permet de délimiter et séparer deux espaces bien distincts. Mais en raison de sa faible hauteur, il n’est pas le plus adéquat pour vous protéger des regards indiscrets ni préserver votre vie privée.

Passez au montage du muret

Une fois la fondation terminée, vous pouvez à présent assembler le muret de la clôture. Il peut s’agir d’un assemblage de parpaing, pierre ou bien de brique. En prenant comme référence le muret de parpaing, voici comment il faut procéder. Appliquez du mortier de ciment sur la semelle en béton et placez la première rangée de parpaings. Puis, refaites la même chose avant de déposer la seconde rangée de parpaings et ainsi de suite jusqu’à l’obtention de la hauteur souhaitée. Et n’oubliez pas de contrôler systématiquement la planéité et la verticalité de la construction.

Fermer le menu