Motorisation portail : laquelle choisir

La motorisation est un dispositif mécanique qui renforce la sécurité et automatise l’ouverture et la fermeture de votre portail. Grâce à la domotique, vous avez même l’opportunité de pouvoir effectuer la transition de votre foyer vers une maison intelligente et connectée. Le choix en matière d’automatisme de portail s’avère être difficile à gérer. Sur le marché, il existe une multitude d’options de motorisation.

Dans la mesure où la conception du portail influe considérablement sur le modèle de motorisation à incorporer, des indicateurs sont à identifier préalablement. Que ce soit le mode d’ouverture, les matériaux de fabrication, ou même la cadence, tous ces indices jouent un rôle important pour la décision finale. Dans ce cas échéant, nous vous proposons de lire cet article pour vous aider à mieux choisir le type de motorisation idéal à votre portail.

Motorisation pour un portail battant

Dans le cas où vous disposez d’un portail en battant, composé d’un ou deux vantaux, suivez cette astuce. Que vous soyez des néophytes ou des particuliers, il faut que vous prévoyiez un encombrement égal à la largeur de l’entrée, car avec ces deux vantaux, vous devez acquérir deux motorisations placées à chaque vantail pour ouvrir et fermer automatiquement le portail. D’ailleurs, il existe deux types de motorisation de portail en battant si vous souhaitez n’ouvrir qu’un seul battant si besoin.

D’une part la motorisation à vérin, la plus puissante des deux, car elle est parfaitement adaptée aux portails lourds. Très connue suite à son appellation « coupleuse », elle est à la fois discrète, compacte et même lente et peut être montée sur un mur perpendiculaire au portail ou sur un poteau prolongé au niveau du portail. De son aspect très puissant, elle exige une fixation solide puisque la traction s’exécute vers les paumelles.

D’autre part, la motorisation à bras, très rapide contrairement à celle du précédent, elle peut s’adapter sur n’importe quel type de portail. Elle ne nécessite qu’une fixation normale, car la traction respecte le trajet des vantaux. Pourtant, elle est plus encombrante que l’autre type.

Motorisation pour un portail coulissant

Dans le fait où vous posséder d’un portail coulissant, plusieurs éléments doivent être pris en compte pour motoriser ce portail. À savoir le rail, c’est un choix important pour coulisser convenablement votre portail. Doté d’une différente forme, vous devez choisir le meilleur type adapté à vos besoins. Le rail triangulaire, le plus robuste et ne conserve aucune irrégularité en surface, c’est le plus utilisé et recommandé par les professionnels, il y a aussi les autres types de rails en formes rondes et carrées, mais qui sont moins préconisés suite à leurs fonctionnalités.

En ce qui concerne l’automatisme, vous devez bien contrôler et bien analyser l’automatisme qui pourrait être synchronisé parfaitement à la longueur de votre portail. Ensuite, n’oubliez pas de vérifier la vitesse d’ouverture et la transmission par crémaillère qui nécessite régulièrement un entretien et de graissage pour faire glisser le portail. Attention aux achats d’engrenage qui ne conviennent pas à votre portail.

Fermer le menu