Fondation et pose d’un portail motorisé

Fondation et pose d’un portail motorisé

Puisque le portail est un élément indispensable pour la sécurité d’une habitation, il devrait être robuste et résistant. Pour un portail motorisé, il a besoin d’un sol en dur et parfaitement stable pour être solide. De ce fait, la pose d’un portail nécessite des travaux de maçonnerie correctement réalisés pour sa fondation. Voici quelques astuces pour vous aider à effectuer cette tâche.

Travaux de fondation : coulage du béton

La réalisation de la fondation est une étape essentielle dans l’installation d’un portail motorisé. Si cet élément est mal bâti, cela risque d’impacter les piliers qui fixent le portail. Pour mieux la réaliser, un large espace sera donc idéal. Dans un premier temps, il faut définir l’emplacement de la fondation et démarquer les zones à creuser. Puis commencez à creuser sur toute la longueur, mais plus profondément sur la partie des futurs piliers. Pour le coffrage, assemblez des planches en bois et placez-les dans le trou en l’ajustant bien, si nécessaire. Planter des armatures en métal verticales pour les piliers et veillez à ce qu’ils dépassent plus de 30cm la hauteur du coffrage. Après insérez une armature horizontale dans les structures verticales en liant avec des fils de fer. L’armature métallique horizontale ne doit pas être en contact avec le sol. Faites passer une gaine pour accueillir les câbles électriques. Maintenant, remplissez le coffrage en coulant du béton et égalisez la surface à l’aide d’une règle ou une truelle. Laissez sécher pendant 24 heures minimum et procédez au décoffrage. La fondation est maintenant prête.

Comment mettre en place le portail ?

L’automatisation d’un portail est possible que ce soit pour un portail en bois, en aluminium ou en PVC. Pour ce faire, commencez par choisir un moteur assez puissant pour bien accompagner les mouvements du portail. L’avis d’un professionnel sera toujours souhaité afin d’avoir un meilleur résultat. Par ailleurs, avec un niveau de compétence et la possession des outils requis, vous pouvez installer vous-même votre propre portail. La mise en place d’un portail motorisé peut se diversifier selon son type. Par exemple, motoriser un portail battant se fait grâce à des bras articulés. Placez une butée centrale pour arrêter l’ouverture ou la fermeture du portail. Accrochez le boîtier de commande sur le pilier. Fixez les vérins sur les deux piliers puis branchez-les au boîtier de commande. Vissez les cellules de détection et une lampe de signalisation. À la fin, alimentez le boitier de commande pour tester le bon fonctionnement de votre motorisation à l’ouverture et à la fermeture.

En revanche, un portail coulissant motorisé requiert un moteur relié à une crémaillère métallique. Un portail coulissant est plus facile à motoriser qu’un portail battant. En premier lieu, installez un socle pour le moteur. Ensuite, montez les photos cellules et le feu clignotant. Placez le moteur sur la plateforme puis positionnez la crémaillère sur toute la longueur du portail. Mettre une butée sur chaque extrémité de la crémaillère. Connectez tous les câbles au moteur et raccordez-le à une alimentation électrique. Votre portail un automatisé.

Fermer le menu