comment fabriquer un limon d’escalier

comment fabriquer un limon d’escalier

Pour construire un escalier en bois, il faut toujours fabriquer un limon. La résistance de votre escalier en dépend. Aussi, la conception d’un limon ne doit pas se faire à la légère. Mais comment fabriquer un limon d’escalier ? C’est justement notre thème du jour.

Limon escalier : de quoi s’agit-il exactement ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est judicieux de faire le point sur le limon d’un escalier. Cet élément supporte les marches et les contremarches de l’escalier. Ces dernières se fixent solidement sur le limon pour pouvoir se tenir et supporter des poids.

En général, un escalier comporte deux limons, l’un sur l’extrémité gauche des marches et contremarches et l’autre sur leur extrémité droite. Si votre escalier est appuyé au mur, le limon qui relie les marches et les contremarches s’appelle « faux limon ».

Il existe plusieurs types de limons pour escalier, mais les plus utilisés restent le limon à la française et le limon à l’anglaise. Si les limons dissimulent les marches bois d’un escalier, on les appelle limons à la française. Dans le cas contraire, il s’agit de limons à l’anglaise.

Construction d’un limon : les étapes à suivre

Comme il y va de la résistance et de l’esthétique de l’escalier, les limons doivent être conçus et installés dans les règles de l’art. Le limon peut rejoindre le palier en haut de l’escalier ou il s’attache à la solive de bords de l’escalier. Ce dernier est nécessaire afin que la dernière marche du haut se trouve au même niveau que le palier. Vous pouvez aussi mettre le limon sous le palier. Ce dernier sert ici de dernière marche du haut de l’escalier. Il est important de définir la situation de votre limon, car cela a un impact sur la longueur des limons.

Ensuite, marquez à l’aide d’une équerre de charpentier des angles sur le madrier du limon. Pour ce faire, fixez un guide de traçage sur la tige de l’équerre pour mesurer la hauteur de marche. Posez ensuite la mesure sur le bois et les jauges contre le bord de la planche, et ce, afin de marquer le giron de la contremarche de la première marche. Renouvelez l’opération jusqu’à la fin de l’opération.

Puis, découpez un limon. Vous faites la découpe suivant les marques que vous venez de prendre. Après, vous relevez l’épaisseur de la marche sur le bas de votre limon. Lorsque vous réussissez à faire un premier limon, vous n’avez qu’à le servir pour fabriquer les autres limons. Pour terminer, vissez tous les limons en veillant que chaque marche soit bien en droit. Pour se faire, utilisez un niveau à bulle.

Fermer le menu